Bon niveau requis, inspiré de Reborn.
 

Partagez | 









 

 Des origines troublante [Pv : Nelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Jeu 6 Oct - 10:18

Nanimori. 18H35
    Aujourd’hui il ne s’était pas passer grand-chose. D’un coté c’était bien car cela voulait dire que ma ville était enfin respectée. Toutefois, du coup je m’ennuyai. Je ne faisais que marché dans les rues. Essayant de passer par des endroits mal fréquentés. Mais toujours rien. Hm, où étaient-ils passés.

    Dans ma recherche je repassé par la rue où, il y a quelques années, j’avais laissé éclater ma rage envers un groupe d’adolescent. Ce jour où Reika avait été bousculé et qui sait ce que se serait passé si je n’avais pas été là. Ma sœur… Putain le fait d’y penser m’énerva.

    J’effleurais le mur de mes doigts où j’avais laissé ma marque. Une longue marque de Tonfa contre le mur. Hm ce con s’était baissé. J’avais frappé dans le vide et éclaté le mur. Cette esquive ne m’avait pas plu. Je l’avais matraqué de coups. Il fallait qu’il paie. Une bataille que j’avais menée seul ne cherchant qu’à protéger Reika. La première fois que je laissais exploser ma rage devant elle. J’avais tout lâché. A la suite de quoi j’avais tout de même eut peur de sa réaction. Mais visiblement elle ne m’en avait pas tenue rigueur. Surement beaucoup trop choqué pour avoir mesuré l’ampleur de mes gestes.

    Je passai un petit coup de file à ma petite sœur juste histoire d’être sur qu’elle allait bien sans vraiment lui montrait. Juste une petite conversation normale. Comment j’avais fait ? Je lui avais demandé d’acheter du lait pour demain matin. De cette manière j’avais su qu’elle n’était pas très loin du supermarché et qu’elle rentrait ensuite avec une amie. Ah tiens, j’allais rentrer tard ce soir. Non je n’aimais pas quand Reika invitait des gens à la maison. Mais je n’allais pas le lui interdire. Je ne voulais pas qu’elle devienne associable comme je l’étais, cependant mon asociabilité m’allait parfaitement. Au moins on ne me ferait pas chier.

    Je continuai ma petite promenade. Pff Reika aurait pu choisir un autre jour pour inviter son amie... elle aurait pu le faire lorsque j’avais quelque chose à faire mais là, la ville était calme. Du coup je provoquai un peu. Essayant de chercher l’énervement chez un fumeur qui jetait sa cigarette par terre. Je lui demandai de ramasser son mégot. Mais au lieu de répondre de me renvoyer chier me disant que je n’étais qu’un merdeux. Il le ramassa en s’excusant… Pff c’était vraiment dommage.

    Je continuai à marchai dans la rue. L’aura sombre voir oppressante émanant de moi pousser certain personne à s’écarter s’il était sur mon passage. Je ne m’écartais pas, ça c’était hors de question. Fusillant du regard la personne qui essayait de faire le caïd. Espérant peut être inconsciemment la confrontation. Mais non …


Dernière édition par Hibari Kyoya le Mar 11 Oct - 7:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Mar 11 Oct - 4:23


    Le Japon.. Je ne savais plus vraiment ce que je faisais là, mais il me semble que c'était l'un des membres de la dixième famille des Giglio Nero qui m'avait emmené ici... Pourquoi ? Je crois qu'il avait dis quelque chose du style « Les Vongola pourraient peut-être t'aider. » et j'avais tout de suite compris qu'il parlait de la même famille mafieuse qui m'avait fait créer les Giglio Nero. Le passé me rendait si nostalgique, là-bas, il y avait tout mes amis, mon histoire... Et lui. Oui, mon mari me manquait, mais je n'allais pas pleurer ou autre car je savais que je le reverrais un jour ou l'autre, et que peut-importe le temps que ça prendrait, il m'attendrait. Alors j'avais décidé de décompresser un peu et de me laisser éblouir par toutes ces nouvelles choses que je ne connaissais pas encore. La technologie était quelque chose de vraiment magnifique, mais ça ne valait pas le bon vieux métier à coudre.

    J'étais dans les rues pleines de personnes, et pourtant, c'était plutôt calme. Le Japon n'était pas un pays très bruyant.. Ou du moins cette ville ne l'était pas à ce moment.

    Et c'est alors que je le vus, qui ça ? Une personne qui ne me semblait pas étrangère et qui pourtant, me semblait lointaine. Alors mon cerveau fit tilt, Alaude, le premier gardien de nuages des Vongola. Etait-il arrivé là lui aussi ? N'étais-je pas la seule à être tombé dans cette époque ? Et si c'était le cas, pourquoi avait-il les cheveux noirs ? Je pourrais lui demander, quitte à ce que l'on me prenne pour une folle. Alors je me mets à marcher vite en sa direction, et j'oublie le faites qu'il soit associable pour lui attraper sa manche droite et le faire arrêtter.

      -A.. Alaude .. ?


    Etait-ce lui ? Si c'était le cas, je risquais de me faire recevoir vu son niveau de sociabilité... Mais qui d'autre aurait pu attiser tant de méfiance chez les gens a part lui ? Et puis de toute façon, je n'allais pas entamer la parlotte avec lui vu qu'il m'avait bien fait comprendre qu'il n'aimait parler ni-rien d'autre dans ce genre... Alors si c'était lui... J'aurais juste la certitude que je ne suis pas seule à cette époque, ni-plus, ni-moins.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Mar 11 Oct - 7:38

    C’était bien triste tout ça. Pas une once de délinquance… C’en était presque déprimant. J’avais envie de bouger moi. Mais non ! Vraiment rien. Je ne comprenais pas.

    Bon d’accord j’étais un peu sadique. Je voulais le mal être de ma ville afin de satisfaire mes besoins. Ce n’était pas très correct mais si je réglais le problème à ma façon. C’est à moitié pardonné. Hein Namimori ? Tu ne m’en veux pas ? Pas de réponse ? Je prends donc ça pour une réponse positive.

    Hm, j’avais beau le vouloir, et provoquer les gens mais non. Vraiment personne. Je me consoler alors en me disant qu’enfin, j’avais réussit à mettre de l’ordre dans la ville et que personne n’osait trouver sa tranquillité. Oui je pouvais effectivement me dire ça. Même au temps où ma mère était agent à Namimori on ne l’avait jamais vu si calme. En effet à chaque fois que je partais en patrouille avec elle, on tombait toujours sur de petits délinquants. Pas forcement méchants mais ne serait-ce qu’un pollueur ou un homme trop bruyant. Mais là, rien de tout cela.

    Je marchai toujours décidant de rentrer. Ca ne servait à rien que je tourne comme ça s’il n’y avait rien. Je préférai donc rentrer afin de m’occuper un peu de Reika et surtout passer du temps avec elle… Enfin presque étant donner qu’elle avait son amie… mais peu importe. J’affronterai l’ennemie. Et puis… on va dire qu’elle risque d’avoir peur de moi au bout d’un moment et disparaitra d’elle-même. Hm ceci était un bon plan. Allez zouh on y va. Je fendis une nouvelle fois la foule afin de rentrer chez moi.

    Malheureusement mes plans furent compromis. Une âme suicidaire vint s’accrocher à manche. Oula mauvais. C’était même très mauvais pour la dite personne. Je me tournai le regard sombre. Le bleu glacial de mes yeux toisèrent la personne qui m’avait appelé par un prénom qui me disait vaguement quelque chose. Alaude ? L’avais-je déjà menacé ? Hum ? Est-ce quelqu’un de l’école ? Non je m’en serais souvenu. Hm peu m’importe.

    - Hm vous vous trompez mais pour cet affront, je vais être dans l’obligation de vous Morde à mort

    Je sortis mes tonfas que je mis en garde devant moi. Montrant, involontairement, juste devant son nez ma bague Vongola. Je me fichais complètement de qui elle pouvait être. J’avais envie de me battre. Elle m’importunait, c’était déjà en soit une raison suffisante mais en plus de cela elle ne me connaissait pas. Grossière erreur.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Lun 31 Oct - 1:56

    J'étais là, devant lui, comme avant ; comme dans le temps. J'avais déjà rencontré le gardien des nuages des Vongola, mais c'était l'ancien, celui du passé, de mon époque. Alors j'avais crus, j'avais osé espérer que je n'étais pas seule ici, et je voyais cet espoir se réduire à néant comme si de rien n'était : j'étais seule, ou du moins le monde me montrer cette version des fait.

    Il se retourne vivement, me dévoilant ainsi son visage. Il lui ressemble, ce n'est pourtant pas lui. Je ne sais pas trop quoi en penser, il faut dire qu'il ne me laisse pas le temps d'y réfléchir. Il commence à parler comme si de rien n'était, comme si je devais savoir ce qu'il me disait. Me mordre à mort ? Qu'elle drôle d'expression, je ne l'avais jamais entendu, ni de la bouche d'Alaude, ni d'aucune autre.

    Il sort des bouts métalliques ; une arme. Lui avais-je fais quelque chose ou bien même avoir prononcer quelque chose qui aurait put le mettre en colère ? Un simple mot n'avait pas ce pouvoir même si je sais très bien qu'un seul et unique mot pouvait tout changer à notre vie.

    Je le regarde, essayant de comprendre ce qui se passait, un petit regard incompréhension sur le visage. Je ne comprends vraiment pas ce que je lui ai fais mais visiblement, je ne dois pas chercher à comprendre ce qui ce passe. Et puis bon, ça ne semble choquer personne, serait-ce une habitude de cette ville ? Il est bien possible que le monde est changé depuis toutes ces années, mais je dois avouer que je n'étais jamais venue au Japon, alors peut-être est-ce comme ça depuis quand même assez longtemps ?

    J’ouvre la bouche pour m'excuser, je ne suis pas le genre de personnage à chercher la petite bête alors je ne vois pas pourquoi je ne m'excuserais pas, certes, je ne savais pas ce que j'avais fais mais je suis sûr que si il était dans cet état là, c'est qu'il avait une bonne raison.

      -Excu-...


    Je n'ai pas terminé ma phrase, quelque chose avait retenue mon attention. Qu'est-ce que c'était ? Une chaîne autour du cou de la jeune personne ; elle pendait doucement en l'air et l'objet qui était au bout me rappelait bien des souvenirs. L'anneau du nuage des Vongola. Était-ce donc pour ça que j'avais l'impression de connaître cette personne ? Car c'était une sorte de successeur d'Alaude ? Ou bien tout simplement car quelque chose en moi m'avait dit que c'était le cas ? Je ne savais plus trop quoi en penser, mais je n'allais pas rester là sans rien faire, j'avais la possibilité d'apprendre ce que les Vongola étaient devenus malgré le temps et l'époque, alors j'allais le faire.

      -Excuse moi de te poser cette question indiscrète mais... Es-tu bien le gardien du nuage des Vongola ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Mer 2 Nov - 10:21

    Une mauvaise personne, une mauvaise question, au mauvais moment. C’était bien dommage pour cette personne. Je n’aimais vraiment pas être déranger. D’autant plus que je cherchai à me battre. Aller hop, toi tu y passes. Quoi une femme ? Qu’est ce que ça pouvait bien me faire ? On me dérange, j’agis.

    Elle sembla avoir peur. Surement à cause de la sortie de mes tonfas. Elle me regardait ensuite avec incompréhension. Hm quoi ? Tu me diras elle ne t’a pas reconnu elle ne devait surement pas connaitre la sentence des tonfas. Certes elle avait eut une bonne réflexion, les gens ici étaient habitués. Je n’étais pas du genre à piquer des crises de nerfs. Toutefois les gens ici me connaissaient pour frapper toutes personnes enfreignant mes règles. Aujourd’hui la règle était de ne pas me faire chier.

    Elle commença à s’excuser je la regardai, hm c’était quoi cet air de pommée ? Je la regardai un peu plus longuement. Effectivement elle n’était pas d’ici, elle ne pouvait donc pas connaitre mes habitudes. Qui était-elle ? Le prénom qu’elle venait de me donner. Alaude. Hm merde ça me disait quelque chose, il fallait que je me calme. J’arriverai à m’en souvenir si j’arrêtai de m’énerver.
    Mais elle se concentra sur autre chose. Je ne voyais pas trop ce qu’elle voyait exactement. Mais c’était vers mes tonfas. Elle me demanda si j’étais le gardien du nuage Vongola. Je fronçai les sourcils regardant ma bague. Je reportai mon regard sur elle. Baissant juste un peu mes tonfas pour qu’elle la voie moins. Certes un peu stupide.

    -Hm tu connais les Vongola ?

    Je la fixai elle avait l’air douce, comment pouvait elle connaitre la mafia ? Certes nous étions des adolescents de notre coté mais je voyais très mal cette fille connaitre se milieu… C’était comme si Reika y était plongé… non il fallait protéger les femelles. Elle n’avait pas leurs places dans ce milieu

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Dim 20 Nov - 5:58

    Je n'étais pas du genre à mentir et ce garçon non plus d'ailleurs. Ne serait-ce pas parfait pour parler en toute sécurité ? J'avais demandé si il était bel et bien le gardien des nuages des Vongola et il m'avait répondu oui. Quoi de mieux ? Le truc, c'est que si ça n'avait pas été le cas, on m'aurait prise pour folle et j'aurais sûrement attiré tout les regards sur moi : chose qui ne faut absolument pas si je veux retourner dans ma vraie époque ou bien trouver quelqu'un dans le même cas que moi.

    Et puis il me posa une question. Une question comme une autre ; une question douce, une question calme et malgré ceci, de sa voix, c'était une question brusque et brutal dont on pouvait vivement comprendre le sens de peur de se faire répéter cette phrase et de se faire agresser par des mots sortit de sa bouche. Et bien quoi ? Ne vous êtes jamais vous sentit oppressé par une phrase dite par une personne qui semblait... Diabolique ?

    J’hésite d'abord à lui répondre. Pourquoi ? Je me suis rendu compte qu'il ne m'avait pas répondu clairement qu'il était le gardien des Nuages, ni même un Vongola. Il avait juste dit « Comment connais-tu les Vongola ? » ce qui signifiait que ça pouvait-être un mafia comme un autre dans ce monde, peut-être même un ennemi et dans ce cas, je lui disais que j'étais Nelia Giglio Nero, je risquais de mettre en danger pas mal de civils si ça tournait mal.

    Néanmoins, ce gamin ne semblait pas malsains et je doutais fort qu'il soit ne serait-ce qu'un tueur ou autre … A vrai dire, il semblait fort sympathique : c'était sûrement le genre de personne a faire semblant d'être un caïd mais qui enfaîte était un bisounours sous sa carapace de glace. Alors bon, pourquoi avoir peur de lui ? Je suis sûr que je pourrais devenir bonne amie avec lui.

    Bref ; que devais-je lui dire ? Que je les connaissais de nom ou que je connaissais carrément le Primo ? Ô ; mais si je lui disais que je connais Giotto, il pourra sûrement mieux m'aider. Peut-être que comme ça, Alaude avouera s'être teins les cheveux ? Sauf si ce n'est vraiment pas Alaude...

      « Disons que je suis une amie de Giotto … Et toi, si tu connais les Vongola, ça signifie que tu connais aussi la mafia, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Sam 17 Déc - 2:07

Il fallut que je me détende un peu après l'avoir vu. FFF, moi je voulais me battre mais qu'est-ce que tu veux que je fasse avec ça... Elle me faisait penser un peu à Reika, je n'allais pas la frapper quand même. Heureusement elle me parlait de quelque chose qui m'interpella. Les Vongola. Comment savait elle que j'appartenais à cette mafia. En y appartenais-je vraiment au final. J'avais participé au combat, j'avais même protégé Dino... Putain je commençais vraiment à appartenir au Vongola. Hm voilà que je devenais altruiste. Hm impossible.

La jeune femme répondit à ma question en me disant qu'elle était une amie de Giotto. Tiens, encore un nom qui me disait quelque chose. Cherche plus loin Kyo, ne pense pas qu'à Namimori. Hm, d'accord. Bon elle me parlait de la mafia. Alors, ou avais-je bien pu entendre ce nom. Les Primo !

Ca me vint comme une claque. C'était tout à fait ça. Giotto était le premier parrain Vongola. Elle m'avait confondu avec le premier gardien du Nuage. Arf le salaud qui avait refusé de se battre contre moi avec cette histoire de Bague....

Mais comment pouvait-elle être une amie du Primo. Il y avait eu dix générations entre Giotto et Tsunayoshi. Elle se foutait de moi ? Elle me testait ou quoi ? Pourtant, elle avait l'air d'être sérieuse. Hm si elle commençait à se foutre de ma gueule, j'allais surement revoir ma décision de ne pas la frapper.

Je la regardai avec intensité, presque pour l'oppresser. Lui faire comprendre qu'elle n'avait pas intérêt à me dire des conneries. Comme souvent, je m'étais reproché d'elle afin de prendre plus d'allure, d'être plus menaçant. Ce n'était même pas voulu. J'avais toujours une attitude dominatrice. C'était pire lorsque j'étais contrarié.

- Hm, dis-moi ne serais tu pas en train de te foutre de moi ?

En retrait de la foule, sans attendre sa réponse. Je commençais à m'emporter, je n'aimais pas passer pour un con. Les tonfas le retour. Il n'était en position d'attaque mais, il était là.

- J'espère que tu as une réponse plausible pour m'expliquer que tu es l'amie d'une personne décédée surement avant ta naissance. Qui es tu ?

Mes derniers mots avaient dangereusement découpés. La mafia était un monde dangereux dans lequel il fallait être méfiant. Je l'avais bien compris. Bien que je ne comprenais pas encore toutes les choses au sujet de la mafia c'était clair. Toutefois, je savais que la méfiance était quelque chose de bon dans ce monde dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    Ven 13 Jan - 6:03

    La question résonne à ses oreilles comme si de rien n'était, tintant comme une musique bourrée de fausse note; Nelia se moquait-elle du brun ? Bien sûr que non, pourquoi le ferait-elle ? C'était vraiment absurde et impensable de sa part, c'était comme si on lui demandait si elle n'était pas mariée avec Enrico et qu'ils n'avaient pas eus d'enfant. Vraiment, c'était une drôle de question pour la demoiselle et elle ne savait pas vraiment quoi répondre. D'un certains côté, elle se doutait bien qu'il ne pouvait pas comprendre ce qu'elle lui disait vu que c'était assez dur à croire, mais les mots font parfois beaucoup plus mal que des paroles et le fait de remettre son existence en cause à cette époque avait déboussolé la demoiselle qui pourtant avait était si sûr d'elle.

    Que devait-elle répondre à ces deux questions ? Elle ne se moquait pas de lui mais comment lui prouver ? Elle était véritablement Nelia Giglio Nero mais elle n'avait ni papier ni même acte de naissance à cette époque : elle était en quelque sorte inexistante pour cette époque et elle ne s'en rendait compte que maintenant. Oui, vraiment, ce type l'avait mise mal à l'aise sans qu'elle ne s'en rende compte.

    Et puis, comment pouvait-elle prouver à quelqu'un qu'elle venait bien du passé si elle ne pouvait pas montrer par X façons que c'était possible malgré les lois physiques ? Alors même une petite l'aurait aidé, même une petite aurait pu lui permettre de prouver ceci.

    Elle serra le poing, où se situait son anneaux, à un tel point qu'on pouvait croire qu'elle allait se planter les ongles dans sa main, et ceci en se mordant la lèvre inférieur pour guise de réponse, et, sans s'en rendre compte s'excusa encore une fois. Une unique fois.

      « Je suis désolé, je n'ai aucun moyen de te prouver ce que je te dis, il est libre à toi de me croire ou non, néanmoins je vais répondre à ta dernière question; Je suis Giglio Nero Nelia,première chef de la famille Giglio Nero, et ceci, même si tu me crois ou non. »


    Elle relâcha son poing, elle était plus sûr d'elle qu'avant. Oui, après tout, elle savait au plus profond de soit que ce n'était pas un vulgaire bout de papier qui allait changer grand chose sur le fait qu'elle était présente et qu'elle existait en ce moment même dans cette époque. Oui, elle était beaucoup plus sur de soit et ça se voyait rien qu'à son regard devenu plus déterminé. Et puis de toute façon, même si ce type décidait de s'énerver ou autre, elle pourrait toujours utiliser son anneau pour se défendre ...

    Elle tilta. Vraiment, ce fut le tilt. Son anneau pouvait être la clé de ses problèmes et c'est d'ailleurs pourquoi elle le retira vivement pour le mettre dans la pomme de sa main et le montrer à l'adolescent aux tonfas. Oui, Nelia possédait l'anneau du Ciel mais le boss actuel aussi, ça pouvait être une grande preuve pour prouver qu'elle était bien qui elle disait être.

      « Cet anneau est l'anneau du ciel des Giglio Nero, non ? N'est-ce pas une preuve suffisante vu que je ne suis pas la parraine actuel mais que je le possède quand même ? »

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des origines troublante [Pv : Nelia]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Des origines troublante [Pv : Nelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suivre ses origines
» Quand les origines refont surfaces
» Guildes (La quête des origines et Eldorado)
» Vos origines
» Vidéos - Pokémon: Les Origines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn Origins :: ► Namimori :: ● Rues-