Bon niveau requis, inspiré de Reborn.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 















 

 Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mer 29 Fév - 9:46

    L'Italie au printemps ! Quel magnifique endroit ! Quelques nuages jouaient à chat avec le vent, des petits oiseaux commençaient à prendre un rythme moins hivernal et les femmes avaient le sourire aux lèvres. C'est dans ce cadre idyllique que nous retrouvons Shadd Volfield, le Gentleman pas si Gentleman. Il était en chemin vers une bibliothèque. Quoi ? Oui, il lui arrivait d'y aller ! Mais oui, parfaitement ! Quoique... Dans le cas présent, c'est plutôt une mission, donnée par le Primo Tomaso en personne ! Elle consistait à vérifier si... Des Bovino pouvaient rester dans tranquille dans une Bibliothèque... Ne demandez pas de détails à la voix off de Shadd s'il vous plait. De toute manière ça ne servirait à rien, je ne suis au courant de rien !
    Toujours est-il que Shadd était maintenant en train de se diriger vers le harem de livre du quartier, point de rendez-vous que c'étaient fixés les Bovino et le Primo. Le Gentleman s'était alors habillé de manière plus ou moins décontracté sans tomber dans une banalité vulgaire. Une chemise en soie belge et un pantalon de la même couleur. Puis il y a les obligatoires cache-oeil et chapeau, les instruments qui faisaient 40 % de son charme. Il ne négligeait jamais son apparence. Surtout que d'après le Primo, les Bovino présents seraient de magnifique jeune femme. Shadd fut alors emballé par cette mission et l'accepta sans même demander « Pourquoi c'est toujours moi qui me coltine des trucs comme ça ? Bloody Hell ! »

    Donc, -on va finir par y arriver- Shadd était sur le chemin de la bibliothèque. Il regardait la valse magnifique qu'offrait les splendides paysages qu'était les doux corps des italiennes. Il arriva par la suite au temple du livre. Oui, il n'y avait rien d’intéressant à dire sur le trajet vers la bibliothèque mais je trouvais que c'était sympa alors bon. Le Gentleman était entré dans le paradis libraire. L'endroit était désert, pas une âme... Si ! La bibliothécaire, mais sa présence était négligeable... Quoique... Elle était assez mignonne.... Shadd ne put résister à l'envie de la séduire et il se dirigea vers elle. Celle-ci lisait un livre... Anglais. Je veux dire, en anglais drôle... Habituellement on lit un livre qui est écrit dans sa langue natale. Shadd en conclut qu'elle était anglaise. Il s'adressa à elle le plus naturellement du monde en parlant la langue de sa patrie.

    - Bonjour Mademoiselle.
    - Oh... Bonjour monsieur... Puis-je vous aider ?
    - Pas vraiment. J’attends des amis.
    - Ah... Euh... Bien.
    - Je vois que vous parlez bien anglais.
    - Ah, c'est vrai. Vous aussi, je ne m'en était même pas rendu compte.
    - *petit rire* Vous êtes anglaise ?
    - Non, américaine et vous ?
    - Je suis un Gentleman de la vieille île venu m'installer en Italie pour affaire.
    - Moi aussi, j'ai de la famille ici.
    - Vous avez trouvé un petit boulot, vous avez de la chance. Moi j'en cherche mais sans succès. Heureusement que j'ai un « ami » qui me donne quelques « tâches » à accomplir pour lui.

    Elle échappa alors un petit de jeune fille.

    - Excusez-moi, vous parliez comme si votre ami vous ordonnez de faire des trucs louches.
    - Haha, mais non, c'est quelqu'un de sensé, une brave personne. Mais dites-moi, vous parlez est si facile, ça faisait longtemps que je cherchais quelqu'un a qui parler dans ma langue natale. Que diriez-vous d'aller... Au resto du coin ce soir ?
    - Ah... Je... Ben... Pourquoi pas...
    - Ne vous forcez surtout pas. Vous êtes libre de choisir, je ne vous en voudrais pas si vous refusiez.
    - Non, ça ira, je viendrais. J'ai besoin de sortir un peu.
    - Bien...

    A cet instant, la porte de la bibliothèque s'ouvrit.

    - Excusez-moi, je crois que mes rendez-vous sont là. Bonne lecture et à ce soir ! Je vous laisserai mes coordonnées quand je partirai.

    - Oui, bye.

    Ah ouais, j'ai pris la peine de traduire ce dialogue pour vous. Alors ? C'est qui le boss ? Bien sûr ce passage a était écourté, cela aurait été trop long. La conversion dura une bonne vingtaine de minutes avant que quelqu'un n'entre. Shadd alla s'installer à une table et attendit qu'on le remarque. Tito avait donné son signalement, Un borgne aux cheveux verts. Bien qu'il ne soit pas borgne en réalité. Il resta donc là, en zyeutant de tant à autre la jolie bibliothécaire qui faisait de même...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Lun 12 Mar - 7:33

Une bibliothèque, l'un des meilleurs endroits pour piquer un somme, le calme y règne toujours, pas un mot, pas un bruit qui vient vous perturber et qui vous réveille en sursaut. Je ne pouvais plus rester au domaine des Bovinos, car pour dire vrai, depuis l'arrivée du Primo, le bâtiment est devenu encore plus bruyant qu'à son habitude, déjà en temps normal c'est bruyant, alors là, c'est affreux. Entendre brayer toute la journée n'empêche de prendre ma sieste quotidienne et ça je ne peux l'accepter.
C'est donc ainsi que je décidai de partir temporairement du domaine, j'aurais sens doute pu dormir dans les champs comme à mon habitude quand il y a beaucoup de bruit au domaine, mais le temps n'y était pas et je ne suis quand même pas du genre à vouloir dormir en dépit de me chopper un rhume. Sens savoir pourquoi, c'est une bibliothèque qui m'est passé par l'esprit quand je cherchais un bon endroit pour ma sieste.


C'est donc en milieu de matinée que je partis pour la bibliothèque la plus proche, après une petite balade en moto, j'arrivais enfin à la bibliothèque. Descendant tranquillement de ma moto, je retirai mon casque et le posa sur le siège. Tout en regardant les alentours pour voir ce qui se passait, je sortis une clope et l'alluma, tirant tranquillement dessus, je constatais que les alentours de la bibliothèque était calme, pour dire vrai je me sentais très bien. Après cinq minutes, ma cigarette terminée, je l'écrasas et partis  en direction de la bibliothèque, casque en main, je montais tranquillement une à une les marches et atteins la grande doubles portes.

Entrant sens bruit dans la bibliothèque, (comme on le fait quand on est intelligent), je m'approchai du guichet et demanda à la bibliothécaire ou se situait l'endroit le plus calme de la bibliothèque, cette dernière m'indiqua l'étage à balcon, dans haut la vue sur la porte était impressionnante. Je pris un livre sur l'histoire de l'Italie et commença à le lire, ce dernier était écrit bien évidemment en italien, mais cela ne me gêne guère, car ce ne sont pas les langues qui me font peur, en parlant plus d'une bonne dizaine, et sachant en lire plus du double, je suis sans conteste celui qui a le plus de connaissance chez les Bovinos. Enfin là n'est pas la question.

Après une bonne heure de lecture, je finis le livre et commença à m’assoupir, en moins d'une minute je m'étais déjà endormit et ce n'est que quelques heures plus tard que je me suis réveillé, enfin que l'on m'a réveillé. C'est en un sursaut que fus ce réveil, je ne pouvais pas croire ce que j'entendais, c'était bien eux, mais que fessaient-ils là ? Me levant rapidement je me mis au balcon et lança mon regard en direction de la porte.

« Et merde ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Jeu 15 Mar - 9:24

Comme si les élèves n'avaient pas déjà assez à faire. En plus des révisions, des exercices à faire à la maison, en math, en sciences, en anglais, en italien... Il fallait en plus qu'ils aillent à la bibliothèque pour préparer un exposé! Il fallait qu'ils trouvent un sujet, des documents, et qu'ils présentent ensuite le résultat devant toute la classe. Pour le cours d'histoire! Trouver un sujet qui n'avait pas été traité jusque maintenant par le professeur et qui ne le serait pas. Mais bien sur. Elle qui pensait que les cours étaient censés être un minimum exhaustifs. Encore couchée sous sa couette, elle ruminait. Elle ne pouvait même pas profiter de son temps libre pour se reposer ou s'entrainer, non! Encore et toujours des devoirs. Elle soupira. Il ne lui servait à rien de râler ainsi. Ca ne changerait rien au fait qu'elle devait se lever et aller en bibliothèque! Elle descendit déjeuner, une fois douchée et habillée. Elle ne cessait de réfléchir à ce qu'elle pourrait bien faire comme travail. Ils voyaient cette année l'histoire européenne uniquement. Le plus simple était donc de viser un pays qui ne faisait pas partie de l'Europe. Etats-Unis? Afrique? Russie? Asie? L'ampoule s'alluma au-dessus de la tête d'Elysa : elle n'aurait qu'à faire un travail sur le Japon, elle qui ne pensait qu'au Japon ces derniers temps. Elle avala rapidement son petit-déjeuner et allait sortir de la cuisine quand elle entendit certains Bovino parler de la bibliothèque. Elle ne savait pas trop de quoi il s'agissait mais comprit quelques mots : "pari... Bovinos... bibliothèque..." Un pari impliquant que les Bovino aillent en bibli? Elle serait de la partie. Elle devait de toute façon y aller. Et puis comme ça, elle ne ferait pas le chemin toute seule. Elle se montra donc et se porta volontaire. On ne la questionna pas ni ne la disputa pour avoir écouter aux portes puisqu'en soi ce n'était pas important. Si ça l'avait été, de toute façon, ils n'en auraient pas parlé en plein milieu du couloir.

Un peu plus tard, elle arrivait, accompagnée, devant la bibliothèque. Elle serrait la lanière de son sac en bandoulière, comme à son habitude, et marcha tranquillement vers l'entrée dont elle poussa la porte pour finalement entrer la première dans la bibliothèque. Elle s'avança pour laisser entrer les autres, et regarda tout autour d'elle. Qui devaient-ils trouver? Elle ne l'avait pas demandé. Etait-il déjà là? Aucune idée du coup. Bon. Où se trouvait le rayon sur le Japon? Elle tenta d'apercevoir les écriteaux qui expliquaient la composition de chaque rayon. Au pire, elle irait demander à la dame de la bibliothèque après. Mais pour l'instant, elle était là pour le pari. Le travail, ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mar 10 Avr - 3:34


Les Bovinos n'étaient pas des idiots. Non, jamais. Lara n'était pas une idiote. Non, jamais. Les Bovinos n'étaient pas dépendants. Non, jamais. Lara n'était pas dépendante. Non, jamais. Les Bovinos n'avaient rien à envier aux autres. Non, jamais. Lara n'avait rien à envier aux autres. Non, jamais. Les Bovinos étaient Lara, et Lara était les Bovinos. Les deux ne faisaient qu'un pour la simple et bonne raison que Lara était l'unique Parrain de la famille et que personne ne pouvait pour le moment prétendre à ce titre à sa place. D'ailleurs, toute mutinerie au sein de la famille pour lui prendre cette place qui lui revenait pourtant de droit aurait été aussi idiote qu'inutile puisque ceux qui l'auraient organisé ne resteraient pas longtemps vivant. Bref, c'était Lara qui décidait, et temps pis pour les autres s'ils n'étaient pas d'accord.En plus, Lara, elle fait des gâteaux super bon et ça, bah, c'est bien.

Mais malgré toutes ces raisons plus que suffisantes, il y en avait qui n'y croyaient toujours pas et comme Lara n'avait aucunement l'intention de se laisser rabaisser de cette façon, elle voulait prouver que non, les Bovinos n'étaient pas tous des idiots et ce, même si elle devait s'embarquer dans un pari stupide. Le pari stupide, c'était un certain rouquin de la génération de son ancêtre qui le lui avait imposé. Tito Longchamps n'était pas quelqu'un que Lara détestait, au contraire, sa compagnie était fort distrayante, mais il y avait des sujets sur lesquels elle n'aimait pas la contradiction. Les gâteaux et la famille en premier. Alors doutez-vous bien que lorsque Môsieur avait osé dire qu'il lui ferait l'honneur de tester son talent culinaire si sa famille dans l'ensemble faisait preuve d'intelligence, elle avait réagit au quart de tour.

En fait, le pari semblait simple, il suffisait à notre brunette de se ramener dans une bibliothèque avec plusieurs membres de la famille. En somme, ce n'était pas irréalisable. Ainsi, elle s'était retrouvée à courir à travers le manoir à la recherche de participants quelconques, le résultat étant la seule chose qui compterai. Voilà comment elle réquisitionna, de manière plus ou moins fourbe selon la personne puisque ça allait de la menace jusqu'à la simple demande, plusieurs personnages tous heureux de venir … ou pas. Mais bon, elle se foutait bien de leur avis, pour le moment, elle voulait juste prouver au Tomaso que les Bovinos n'étaient pas des imbéciles de première classe, contrairement à ce que tous pensait, et qu'ils étaient tout à fais capable de se tenir correctement dans une bibliothèque.

Voilà comment Lara se retrouva devant la porte de la grande bâtisse imposante avec un superbe écriteau « Biblioteca » pour indiquer sa nature. Elle était accompagnée de quelques personnes parmi lesquels on pouvait compter Elysa, Nano et Kei, qu'elle avait traîné de force après l'avoir menacé de lui faire des tresses jusqu'à la fin de ses jours pour qu'il vienne. La première avait, apparemment et d'après ce qu'elle avait compris, sauté sur l'occasion car elle comptait de toute façon se rendre au lieu su-dit. Le deuxième serait venu quoi qu'elle dise, et le troisième semblait réellement être ravi d'accompagner sa boss, son collègue gardien et une gamine qu'il ne connaissait presque pas. Ironie.

Elysa passa la première le pas de la porte, bientôt suivit de près par les autres. Lara resta un instant dehors avant de les rejoindre. C'était dingue, elle aurait juré avoir entendu la voix si mélodieuse de son gardien du nuage... Mais elle devait probablement rêver, tout du moins, si elle ne le faisait pas, tant mieux ! Un Bovino de plus ne serait pas de mal pour clouer le bec à ce prétentieux de Tito. Et puis comme ça, il allait goûter à sa cuisine, na ! Elle entra dans le grand bâtiment le nez en l'air pour voir la hauteur du plafond et ce qu'il y avait dessus. En fait c'était surtout pour vérifier si un quelconque escalier menait à un balcon, ce qu'elle pu voir rapidement. Elle était désormais pratiquement sure qu'Ethan était là. Dommage pour lui, ahah.

Elle reporta son attention sur ce qui l'entourait. Elle s’apprêtait à sauter sur la bibliothécaire pour savoir si elle n'avait pas vu un quelconque illuminé aux cheveux vert lorsqu’elle aperçut le concerné à quelques mètres d'elle, assit à une table. Il répondait aux critères donnés par le Tomaso, ça devait donc être lui. Lara ne se posa pas plus de questions, les types louches avec un bandeau sur l’œil et les cheveux verts, ça courait pas non plus les rues. Bien que le cache œil lui rappelait un certain blondinet qu'elle n'avait pas été emmerder depuis trop longtemps à son goût, il allait falloir qu'elle arrange ça rapidement. Elle marcha d'un pas décidé vers l'homme sans un regard pour ce qui l'entourait et l'apostropha sans plus de cérémonies.

    « -Eyh, noble messire, serez vous à tout hasard l'envoyé de l'autre rouquin de Tito ? »


Elle lui fit son plus beau sourire tout en le regardant avec une certaine supériorité. C'était un inconnu, et un homme. Elle ne pouvait pas se permettre de lui sauter au coup comme elle l'aurait fait à la bibliothécaire. De plus, il lui inspirait nettement moins confiance que la jeune fille. Et elle ne faisait le privilège de ses enfantillages qu'aux gens qu'elle estimait de confiance à première vue. Shadd semblait être, quand à lui, un type louche jusqu'au bout des doigts. Nan, mais, des cheveux verts, quoi ! C'était vraiment trop trippant pour Lara, elle ne put s'empêcher de demander tout tapotant sur la tête de l'homme :

    « C'est naturel ou vous portez une perruque ? »


Bien sur que si que Lara connaît les règles primordiales de la politesse ! Non, mais, vraiment ! J'vous en pose des questions, moi ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mar 24 Avr - 23:06

    Doux moment de quiétude que Shadd avait passé. Assis à une des tables de la bibliothèque, aménagé comme un salon anglais, Shadd appréciait la tranquillité enivrant que dégager l'endroit. Généralement, il y avait toujours « quelques choses » qui venaient troubler ses moments, où Shadd était parfaitement à l'aise. Il aurait fallu une tasse de thé, du Old Moon ou du Green Shy, mais hélas, boissons et nourritures sont interdit dans le havre des livres. Tant pis, Shadd allait devoir faire sans. Notre Gentleman prit alors un livre d'histoire qu'il s'empressa de feuilleté. Car pour vous, personnes du 21ème siècle, ce qu'il y a dans ses livres est ennuyant, mais pour Shadd, c'est comme une boule cristal. Il pouvait voir ce qui allait se passer dans son futur. Mal de tête ?

    Shadd regardait donc un livre historique, « Les guerres des Âges ». Ce livre retraçait les plus grandes batailles du monde, de la révolte Égyptienne en « inséré un nombre ici » Avant J-C aux conflits actuels en passant par diverse anecdote. Shadd était passionné par ce genre d'ouvrage, chez lui, il avait des... Giga... de livres d'histoire. Ben oui, on peut venir de Mathusalem et allumer Windows, Ios ou même Linux sans se tromper -Quoique-. Il étudiait les diverses tactiques utilisés pour pouvoir les reproduire une fois dans son époque. Il faut dire que les divers astuces et coups bas ne manquaient pas, gloire à Napoléon. Même la plus petite ruse était bonne à prendre. Surtout que Shadd tenait de source sûr que de puissantes familles mafieuse verront le jour à l'époque des Tomaso. Comment cela c'est triché ? Quoi ça risque de changer le futur ? Peuh', advienne que pourra comme dit l'autre Gentleman.

    Alors que Shadd était plongée dans sa lecture/mémorisation de tactique, la porte de la bibliothèque s'ouvrit. Deux magnifiques, jeunes, splendides demoiselles entrèrent. Ah oui, il y avait aussi un homme aux longs cheveux et un... Un type qui... Euh... NekoCosplay ? Ça existe en Italie ? Mais bref, Shadd concentra son attention sur les deux demoiselles. Bien sûr, il les identifia rapidement, monsieur ne venait jamais à un rendez-vous sans savoir qui serez sa compagne, chose qu'il appris à ses dépends (voir les raisons de sa fuite d'Angleterre). La plus petite des filles/femmes avait l'air assez jeune, environ dans la quinzaine, peut-être un peu plus. La plus grande, que Shadd avait parfaitement deviné l'identité, vint lui parler.

    Citation :
    « -Eyh, noble messire, serez vous à tout hasard l'envoyé de l'autre rouquin de Tito ? »
    L'autre rouquin de Tito ? Quel manque de respect et surtout de bonne manière ! Une Lady ne devrait pas se comporter de la sorte ! Enfin, au XVIe siècle du moins. Shadd avait pu voir à plusieurs reprises que les manières de son époque ne pouvaient et ne devaient être appliqué à la société actuelle. Et puis, un mets n'est-il pas plus délicieuse avec un peu d'épice ?
    Bref, le Gentleman répondit.

    - C'est exact, gente demoiselle. Je suis Sha...


    Il ne put terminer sa phrase. En effet, on lui touchait les cheveux... Elle lui touchait les cheveux...

    Citation :
    « C'est naturel ou vous portez une perruque ? »

    Le nombre de fois où il avait entendu ça... Ses cheveux attiraient beaucoup l'attention, moins que dans le passé certes, mais quand même. Il répondit alors à la demoiselle.

    - Ce sont mes véritables cheveux, ils sont comme cela dans ma famille. Donc, comme je le disais, je m'appelle Shadd Volfield, Gardien de la foudre de la Première Génération des Tomaso. Vous devez être Lara Madriguale Bovino ?


    Oui, quand je vous avais dit que Shadd avait fait son enquête...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Jeu 26 Avr - 1:28



« Et merde ! »

Voilà les premiers mots qui me vinrent à l'esprit, c'est vrai pourquoi était-il là, de plus il a fallu qu'elle rentre la tête en l'air, elle m'a vu à coup sûr, haaaaaaaa !!!!!!, pourquoi cela n'arrive qu'à moi ? Franchement pourquoi ces imbéciles était là ?

Après quelques instants, Lara et les autres partirent à la rencontre d'un mec assez étrange, ce dernier avait les cheveux verts, un punk ? Non, je ne pense pas, je restais perplexe à cette rencontre, quand tout à coup le déclic, Lara, la Bibliothèque, une rencontre, non un rendez-vous, et bam, tout était clair. Le parie qu'elle avait fait avec les Tomaso, pourquoi cette histoire ne m'était pas revenu avant, voilà pourquoi le mot bibliothèque m'était venu aussi vite, quel abruti, pourquoi n'avais-je pas réfléchie un peu plus,je m'aurai rappelé de cette histoire, c'est sûr que j'aurais trouvé un autre endroit pour dormir, haaaaaaaaaaa !!!!! Quelle plaie, maintenant si je redescendant c'est presque sûr qu'un d'eux me tombera dessus, mais si je reste là, soit ils viendront me chercher où tout du moins je ne pourrais plus dormir, franchement je suis dans la merde.

Je devais jouer le tout pour le tout, descendre et espérer sortir pour trouver un autre coin pour ma sieste, car rester là et jouer ma santé mental à les entendre crier jusqu'au moment de partir était impensable. J'ai donc sens hésiter tenté la mission suicide, il est vrai que j'aurais préféré qu'on m'envoie une semaine en Sibérie à la place, mais bon. Je me faufilais donc doucement par les escaliers tout en longeant les murs, puis me cachant derrière les rangés de livres, j'avançais lentement en direction de la porte. Regardant toutes les cinq secondes derrière moi, je cherchais du regard où se trouvaient les autres pour éviter de les croiser, j'arrivais enfin à la porte. Tendant doucement la main pour atteindre la poignée, cette dernière n'était qu'à quelques centimètres de ma main quand tout à coup, je fus arrêté net par une main m'attrapant le haut du dos et de tirant fermement en arrière. Tournant rapidement la tête je constatais que je venais que perdre contre la reine du cache cache, la Miss Lara était vraiment la plus forte à ce jeu là, et merde !!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Lun 30 Avr - 18:19

Elysa aimait bien les bibliothèques. C'était sympathique. Comme atmosphère. Oh, elle n'était pas intéressée par tous les livres qui s'y trouvaient, aujourd'hui elle ne venait que parce qu'elle avait un travail à faire pour les cours. Enfin, elle aidait sa boss, aussi! C'était un point non négligeable. Elle avait repéré le rayon l'intéressant mais ne s'y rendrait qu'une fois l'affaire Bovino réglée. Priorité à sa famille, d'abord. Le reste, ensuite. Elle avait laissé Lara passer devant elle, de sorte qu'Elysa se trouvait maintenant à un mètre derrière elle. Quand Lara s'avança vers un homme, Elysa la suivit, mais à distance, se retrouvant cette fois à deux mètres derrière Lara. Elle l'entendit parler à l'homme.

Citation :
« -Eyh, noble messire, serez vous à tout hasard l'envoyé de l'autre rouquin de Tito ? »

Elysa se retint de réagir d'une quelconque manière à ce que venait de dire Lara. C'était Lara, quoi... Elysa baissa la tête pour regarder ses pieds, et sourit. Puis, elle releva la tête pour apercevoir Lara en train de... toucher les cheveux verts de l'homme. Elle ouvrit ses yeux grand comme des soucoupes. Mais encore ici, c'était Lara, quoi...


Citation :
« C'est naturel ou vous portez une perruque ? »

Elysa n'en revenait pas. Elle admirait Lara. Elysa se trouvait trop timide, trop réservée. Lara, au contraire, disait ce qu'elle pensait et se moquait bien de choquer. Ici, elle aurait pu vexer l'homme aux cheveux verts, mais soit elle s'en moquait, soit elle n'y avait même pas songé. Alors, certes, ça pouvait attirer des ennuis, à l'occasion, mais elle était tellement adorable. Oui, Elysa était fan de sa boss. Reprenant une tête à peu près neutre, Elysa écouta attentivement la réponse de l'homme. C'était dans ses gênes... étrange comme couleur quand même. Et ce cache-oeil, qu'avait-il comme problème? Elysa cessa de le regarder. Après tout, ce n'était pas poli de fixer quelqu'un. Puis, elle vit Lara passer à côté d'elle, comme pour se diriger vers la sortie. Partait-elle déjà? Elle suivit Lara du regard et aperçut son gardien. Nuage. Il était là aussi? Elysa ne lui avait jamais parlé encore. Mais elle l'avait aperçu, à l'occasion. Etait-il là pour le pari? Pourtant, quand Lara l'attrapa, il jura d'une façon peu polie. Visiblement, non, il n'était pas là pour ça. Elysa sourit. C'était Lara quoi... Elle continua de regarder la scène, jetant de temps à autres des coups d'oeil vers l'homme aux cheveux verts. Shadd Volfield avait-il dit? Ca ne semblait pas italien, ni même japonais. Ca sonnait plutôt anglais. Etait-il anglais? Pouvait-elle le lui demander? Enfin, de toute façon, ça ne lui servirait pas à grand chose de savoir d'où il venait... Surtout, il ne s'y connaissait surement pas en histoire du Japon. Bon. Ce pari, ça vient? Pas qu'Elysa soit pressée de quitter sa famille, loin de là, elle était plutôt impatiente de voir ce dont il retournait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mar 1 Mai - 5:26

Une bibliothèque, un havre de paix. Vous m'en direz temps, ahah. Comme si un seul lieu au monde pouvait être calme en présence de Lara ! Impossible, tout bonnement impossible. Cette fille a toujours eu un don pour mettre le bordel autour d'elle, que ce soit sans le vouloir ou de façon tout à fais calculée. Dans un lieu inconnu ou qu'elle fréquente tous les jours. Peu lui importait, elle finissait toujours par être la source d'enfantillages les plus embêtants, et ça lui plaisait, beaucoup. Pourquoi ? Parce qu'on s'intéressait à elle, ça, c'était la chose la plus importante. Elle, juste elle. C'était obligé, écrit, tout le monde devait la voir et se dire « Voici donc la fameuse boss des Bovinos ! » Quoi ? Que dites vous ? Se ridiculiser est une façon bien médiocre de ramener l'intention des gens sur sois ? Mais qui vous dis qu'elle ne fait que se ridiculiser ? Arrêtez tous vos préjugés inutiles, stop, vraiment, ça devient lourd. Lara n'est pas parfaite, certes, mais elle est assez intelligente pour savoir ce qu'il faut faire quand il faut le faire. En l'occurrence, elle savait pertinemment que tapoter la tête de Shadd ne lui causerait aucuns problèmes de force majeur comme la destruction du monde par explosion atomique. Et puis, de toute façon, les seuls étonnés seraient l'homme lui-même et la bibliothécaire. Enfin, encore faudrait-il qu'elle regarde par ici. Parce que chez les Bovinos, vous devez vous douter qu'on fait les frais de son égocentrisme très régulièrement, n'est-ce pas ?

    « - Ce sont mes véritables cheveux, ils sont comme cela dans ma famille. Donc, comme je le disais, je m'appelle Shadd Volfield, Gardien de la foudre de la Première Génération des Tomaso. Vous devez être Lara Madriguale Bovino ? »

    « -Bovino, seulement Bovino. On a pas besoin du Madriguale pour le moment. »


Son sourire avait disparu un bref instant. Ce type louche, elle avait bien fait de s'en méfier, il était plus malin que ce qu'il voulait faire croire avec son apparence extravagante. Mais elle reprit bien vite son air enjoué. Une parfaite maîtrise de soi, en quelque sorte. Il valait d'ailleurs mieux ça qu'autre chose, sinon, ça fait longtemps qu'elle aurait explosé.

    « -Volfield, hein ? Ne m'en voulez pas trop si je vous parais un peu froide, mais j'ai eu une très mauvaise expérience avec un Primo, ahah. »


Son Primo. Fallait-il le rajouter ? Non, pas besoin, ce type devait déjà en savoir pas mal comme ça, pas la peine d'en remettre une couche. Les Tomasos pourraient très bien devenir des ennemis, un jour, il valait mieux rester prudent, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. Elle décida donc de ne pas embrayer sur le sujet « Familles et gros problèmes » pour s'orienter plutôt vers le borgne lui-même.

    « -Vous semblez fort bien informé pour un gardien venu du passé, je tr..., elle se tut un instant, veuillez bien m'excuser cinq petites secondes, une affaire à régler ♥ »


Et sur ces mots et un sourire resplendissant qui se voulait plutôt charmeur, Lara se retourna d'un bloc et marcha d'un pas rapide vers la sortie, mais d'une façon particulièrement silencieuse. Non, pas de la sortie. Tout du moins, pas exactement. Un homme, un homme essayait lâchement de s'enfuir pour éviter le courroux divin de sa boss. Ah, le fourbe ! S'il croyait vraiment éviter la brune de cette façon, c'était peine perdue ! D'un geste plus que majestueux, elle l'attrapa par le col de son T-Shirt avant de le tirer vers les autres, le sourire toujours aux lèvres. Pauvre gardien du nuage ...

    « -Voyons, pourquoi ne pas être venu nous rejoindre plus tôt, Ethan ? »


Oui, elle riait, mais la poigne sur le haut du jeune homme était ferme, assurément. Elle le posa, balança serait en fait un mot plus exacte, sur le sol près de Shadd avec une délicatesse sans égale et le sourire toujours aux lèvres. Ouais, faut pas croire tout ce qu'on raconte, Lara avait encore assez de force pour tirer des charges.

    « -Je vous présente mon gardien du Nuage, et sans plus s'occuper de lui, elle continua, nous disions donc ? »


Elle toisa le borgne de toute sa hauteur, le regard moqueur et arrogant, regard qu'elle arborait souvent lorsqu'elle était fière d'elle. Mais même si elle fixait l'homme aux cheveux verts, son attention se concentrait aussi sur son gardien, qu'il ne se défile pas une deuxième fois, ça serait vraiment bête de devoir le mettre à terre pour une futilité pareille. Elle était tolérante, mais jusqu'à un certain point.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mar 1 Mai - 6:56


    Le Gentleman ferma son livre pour écouter la demoiselle. De plus près, elle avait l'air espiègle et joueuse... Il attendit donc qu'elle eut terminé de s'amuser avec une de ses mèches avant de confirmer la véracité de ses attributs capillaires et de l'identifier.

    « -Bovino, seulement Bovino. On a pas besoin du Madriguale pour le moment. »


    Oh ? Une mauvaise note ? Oui, le visage resplendissant de la patronne des Bovino avait connu un cours instant de neutralité. Ce nom ne lui plaisait pas on dirait. Ce sont les risques du métier, trop de précision tue l'information. Mais cela attisa tout de même sa curiosité, une folle envie de demander « Pourquoi donc ? » s'empara alors du Gentleman. Mais, sans aucune faute de bien séance, il se tut et continua de regarder l'espiègle Lara.

    « -Volfield, hein ? Ne m'en voulez pas trop si je vous parais un peu froide, mais j'ai eu une très mauvaise expérience avec un Primo, ahah. »

    Paraître froide ? Il va de soi que toucher les cheveux d'un homme quand on vient à peine de le rencontrer est un comportement on ne peut plus distant, de l'indifférence à l'état pur. Elle avait aussi parlé d'un autre Primo. D'après quelques ondines, les Bovino aussi avaient reçu un cadeau du passé, toujours à cause des Vongola. Au vu de sa « très mauvaise expérience », le Primo Bovino avait sans doute causé quelques soucis... Un saut de plus de 380 ans en avant ne se faisait pas sans changement. Tenez, par exemple, Shadd avait son « carnet d'adresse » dans toutes les villes où il avait séjourné, et maintenant, plus une seule n'est valable. Bien sûr, il fallait savoir s'adapter. Ce que fit le Gentleman en virtualisant son nouveau « carnet d'adresse ». Mais trêve de futilité.

    -Vous semblez fort bien informé pour un gardien venu du passé, je tr...,

    Un silence trouble l'harmonie de sa voix angélique. C'était comme si elle avait remarqué quelque chose, mais sans le voir...

    - Veuillez bien m'excuser cinq petites secondes, une affaire à régler ♥

    Sur ses mots et d'un élan élégant, elle se dirigea en toute halte vers la porte de la bibliothèque, saisit un homme de nulle part et « l'invita » à les rejoindre.

    -Je vous présente mon gardien du Nuage.

    Pauvre homme... Shadd le plaignait vraiment. Il aurait tant voulu l'aider à se relever mais, hélas, Shadd était confortablement assis et ne pouvait se mettre debout. Quoi ? Paresseux ? Oui, et ? Lara reprit comme ci de rien n'était, Le Gardien du nuage quant à lui semblait déprimé... Cette Bovin devenait de plus en plus surprenante.

    - Nous disions donc ?

    - Et bien, pour ma part, je m'occupais du réseau des informations de notre famille à mon époque. Les vieilles habitudes sont tenaces vous savez. Excusez-moi si je vous ai offensé.

    Notre Gentleman se leva à contre-coeur de son siège et fit signe aux personnes présentes de s'asseoir... En parlant des personnes présentes... La plus jeune des femmes, enfin la fille, semblait absorbé par tout ce que faisait ou disait Lara. Shadd fut intrigué et dans un élan de non contrôle et lâcha :

    - Mademoiselle ? N'êtes-vous pas trop jeune pour faire partie d'une famille ?

    Il se tut alors, contemplant tout ce beau monde avant de renchérir :

    - Le monde à beaucoup évoluer, *déjà qu'un gamin ridiculise notre famille*, mais bref, nous sommes venus pour quelque chose. À vrai dire, Tito ne m'a parlé que d'un pari à la bibliothèque avec des membres de la famille Bovino... Et d'une histoire de « rester tranquille »...Pourriez-vous m'expliquer, s'il vous plait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Sam 5 Mai - 22:28



J'étais là, étalé sur le sol, je venais de m'y faire jeté par Lara quelques instant plus tôt, de plus cette dernier pour en avait pris un malin plaisir, franchement qu'avais-je fais pour mérité ça ? Les secondes passaient et tout les autres continuaient leur discutions sens pour autant ce soucier de moi, cela m’énervait beaucoup, mais pour dire vrai, j'en avais la flemme. Tout en me relevant tranquillement, j'écoutais la discutions qui ce fessait :

- Nous disions donc ? 

- Et bien, pour ma part, je m'occupais du réseau des informations de notre famille à mon époque. Les vieilles habitudes sont tenaces vous savez. Excusez-moi si je vous ai offensé. 

L'homme nous fit signe de s'asseoir avec lui, c'est ce que fit tout le monde, même moi, au point où j'en étais, c'était le seul chose que je pouvais faire.

-Mademoiselle ? N'êtes-vous pas trop jeune pour faire partie d'une famille ? 

Pourquoi est-il aussi intrigué par l'âge de Devozione ? Enfin bon.

- Le monde à beaucoup évoluer, mais bref, nous sommes venus pour quelque chose. À vrai dire, Tito ne m'a parlé que d'un pari à la bibliothèque avec des membres de la famille Bovino... Et d'une histoire de « rester tranquille »...Pourriez-vous m'expliquer, s'il vous plait ? 

Ce pari qui vient de cacher ma journée, j'ai franchement pas envie d'y participer, je n'ai qu'une envie disparaître de là.

- Désoler de dire ça, mais moi je n'ai pas demandé à participer à ce "parie", je n'ai rien qui me retient, donc excusez-moi, mais je dois partir.

Je n'eus même pas le temps de me lever de mon siège, qu'une voix ce fit entendre et m'ordonna de rester assis. Ces mots plutôt froids me stoppèrent nettes, elle voulait franchement s'imposer sur moi, je devais faire un chois, lui céder ou pas, mais voulant ne pas faire mauvaise impression, je lui cédais donc, mais simplement pour cette fois.



HRP: Désoler petit manque d'inspi ¨-¨
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mar 8 Mai - 5:44

Nano regarda d’un regard lourd de reproche le bâtiment qui se dressait devant lui. Il observa Elysa entrer le pas léger, suivie des autres membres de la famille.

Quand on lui avait annoncé le programme de la journée, il n’avait pas fait le lien. Oui, en fait il avait tout simplement perdu de vue le sens du mot “bibliothèque”. Sens qui lui revint en mémoire dès que le lieu maudit entra dans son champ de vision. Quoique cela ne ressemblait que vaguement à l’endroit où il avait été décapité dans une autre vie.

Il regarda Kei, à sa droite, lui aussi avait l’air enchanté. Le sourire au lèvres, il lui fit “coucou” de la main. Finalement, ça ne s’annonçait pas trop mal. Il suivit son adorable Elysa dans l’édifice, sans prêter grande attention au panneaux qui précisait l’interdiction aux animaux -quoiqu’il n’y a qu’un chien, sur cette image- d’entrer. Après tout, il n’est pas un animal, et si on le fait sortir, il grognera avec un air méchant.

Une fois à l’intérieur, il se dit un instant que la situation devait être bien plus amusante pour la personne qui dans le ciel jouait avec eux comme avec des poupées, et puis en fait non. Si quelqu’un dirigeait ses faits et geste, on aurait oublier son existence et tous auraient été jouées avant lui plusieurs fois … n’est-ce pas ?

Apeuré par les trop nombreuses rangées de livre autour de lui, il se concentra uniquement sur le but de leur venue. Et étant donné qu’il l’avait légèrement oublié, il suivi juste son adorable boss dans le dédale labyrinthique de bien un tournant menant à un fukushimien...-Non, il venait du passé, donc Tchernobylien, était plus approprié- Pardon, à leur rendez vous. Enfin, la chose avec laquelle la famille Bovino à rendez vous. Et qui a des cheveux verts, quoi de plus normal. Pense un homme chat.

Enfin, ce n’est pas comme si l’étrange lui était inconnu, après tout il vivait chez les Bovinos! Quoique, vivre, pas tout à fait non ! Survivre serait mot plus juste. D'ailleurs on est maintenant dans un très bon sujet de dissertation: peut on vivre ou survivre avec le smig la famille Bovino? Mais ne nous lançons pas dans ce débat là, nous n’en avons pas les capacités intellectuelles. Enfin, pas les personnes susnommés, et Nano, qui reste notre centre d'intérêt, en fait parti. Malheureusement pour lui, et pour les personnes qui lui sont proches... Remarque, les personnes qui lui sont proches l’ont choisis, donc on peut supposer que c’est leur faute, non ?

Mais ce n’est pas le sujet.

Le sujet en question faisait marcher ce qui lui servait de cerveau, afin de trouver ce qui n’allait pas. Car oui, quelque chose n’allait pas, et ça, ça faisait vachement -vache, bovin, Bovino, ouai, il y a du niveau...- peur au pauvre chaton qui se demandait si son boss savait ce qu’elle faisait. Trop habitué à ce qu’elle se mette dans les pires situations. Elle savait normalement plus ou moins ce qu’elle faisait, mais là, elle avait du pêter un plomb, perdre quelques neurones, boire un coup avant de venir ! C’était impossible autrement, pas son petit boss adoré qu’il aimait tellement ! Il ne voulait pas perdre encore un être cher, c’est pourquoi il tenta, veinement, de la prévenir du danger.

-Boss, vous êtes sure de ce que fous faites ?! C’est... C’est vraiment dangereux, je ne sais pas gerer ce genre de situations !Je veux dire, nous sommes encerclez ! Il y en à partout, ils nous envahissent..! Il n’y a pas un endroit où je puisse mettre les yeux sans voir des millions de livres ! Et ce n’est pas tout! Il y a des mots dessus! Des vrais mots, je veux dire...

Il aurait sûrement chialé comme un gosse s’il n’avait pas une telle maîtrise de lui même !
Mais son petit boss adoré qu’il aimait tellement et qu’il ne voulait pas perdre était occupé à chose bien plus intéressante que de l’écouter gémir.

-Non, mais Boss, sérieusement, je pourrais mourir que vous vous en foutreriez comme de votre dernière chemise


Et n’ayant pas la rancune tenace, et n’étant de toute façon écouté par aucune des personnes présente, il se dit qu’il aurait peur des livres à un moment plus propice, comme par exemple quand lui prendrait l’envie de recevoir un gros câlin d’une quelconque personne qui accepterait de le réconforter.

Il suivit Lara vers la sortie, espérant désespérément -héhé, utilisation de la figure de style nommée antithèse, admirez l’artiste- que la fin de son tourment soit proche.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu’il salua son collègue, car c’était à cause de son collègue qu’il se retrouvait dans une situation aussi misérable -mettons tout sur le dos des autres ! -. Au moins n’aurait-il pas vu un espoir apparaître d’un coup, pour disparaître tout aussi vite. Il y a des baffes qui se perdent. Pendant un instant il crut que sa merveilleuse boss allait le frapper pour lui, mais elle se retourna presque aussitôt vers son premier interlocuteur.

Bon, il n’avait qu’à utiliser la bonne vieille technique du :”je te lance un regard noir pour bien te faire comprendre que je t’en veux pour une raison inconnue pour que tu regrette inutilement toutes les crasses que tu as pu me faire”. De temps en temps cette technique marchait, mais pas toujours. Au pire il ferait le ferait souffrir comme son boss faisait habituellement souffrir les gens: en lui montrant un peu trop d’affections.

Il se rapprocha donc d’ethan, histoire d’agir quand le moment serait venu. Il n’y comprendra rien, il va souffrir, ce sera drôle, se dit le chat.

Il se releva, Nano eu un sourire carnassier, il se rassit, Nano reprit une expression neutre, déçu.

Il décida alors de montrer qu’il n’était pas là que pour servir de décoration, bien que parfait pour ce rôle, ma foi, a-t-on jamais vu personnage à la fois si original et si esthétique dans une bibliothèque ? Nano n’en savait fichtre rien car il y allait en moyenne deux fois toutes cinq vies.
Faisant preuve d’un véritable coup de maître, il prit la parole de façon à ce que tous l’entendent.

-Boss, un arrosoir additionnés à huit poissons rouges, ça donne quoi ?

Oui, c’est un hors sujet total, eh bien soit. Une bibliothèque, c’est fait pour se cultiver, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mar 8 Mai - 7:00

Elysa qui ne savait pas grand chose de la situation n'en appris pas beaucoup plus grâce aux paroles échangées. Le type aux cheveux verts ne semblait pas très au courant du pari, Elysa non plus. Ethan avait essayé de quitter la bibliothèque discrètement, c'était sans compter sur Lara qui avait des yeux partout en ce qui concernait ses gardiens, et sa famille en général. Il avait ensuite réessayer de se faire la malle mais Lara en avait décidé autrement. Le chat gémissait, mais nul ne l'écoutait. Et Elysa là dedans bah, elle observait. Il y avait tellement de choses à voir, rien que dans le groupe des Bovinos présents, et type-aux-cheveux-verts. D'ailleurs elle ne savait plus où on en était réellement. Tout se passait si vite. Elle inspira et essaya de remettre ses idées en ordre.

- bibliothèque pour travail d'histoire
- + pour pari avec les Tomaso
- découverte du type aux cheveux verts
- toucher de ses cheveux par Lara
- première plainte du chat
- descente d'Ethan
- découverte d'Ethan
- tentative de fuite d'Ethan
- discussion sur le pari

Et blague du chat? Une devinette? Etait-il sérieux? Elysa tourna la tête vers lui. Un aquarium? Zut alors, Elysa ne voyait pas du tout ce que ça pouvait bien être. Elle le regarda donc avec des yeux incrédules. Quel rapport avec la bibliothèque et le pari? Elle cligna des paupières quelques fois. Elle regarda alors les autres personnes présentes pour voir si elles avaient entendu Nano. Peut-être un d'entre eux aurait-il la réponse? Ou alors Nano devrait leur dire ce qu'est un arrosoir avec huit poissons rouges. Elle aurait bien dit qu'elle donnait sa langue au chat mais elle y tenait. Bon c'est pas tout ça, mais s'ils pouvaient commencer à discuter de leur affaire. Pari : plusieurs Bovino dans une bibliothèque, c'était réussi. Qu'avait gagné Lara? Bonne question.

- "Qu'est-ce qu'on a gagné, Boss?"

C'était la question intéressante du moment après tout. Quoique, Elysa n'avait rien gagné en soi. C'était Lara qui avait passé le pari, Lara qui avait gagné. "Enfin, ce que vous avez gagné" Oui, elle préférait préciser histoire de ne pas se faire mal voir. Surtout de Lara qu'elle aimait tant. En fait, c'était un peu la grande soeur qu'elle n'avait jamais eue, ou la marraine, ou... plein de choses. Elle lui avait donné un toit, un travail aussi. Enfin, plus tard elle aurait un travail grâce à Lara : elle s'entrainait pour servir la famille. Oh, elle pourrait éventuellement faire des études mais elle était sure d'avoir toujours une famille, un chez-soi, chez les Bovino, et ça, elle le devait au boss précédent mais aussi et surtout à Lara. Le boss précédent avait accepté qu'elle reste vivre au manoir, mais Lara avait fait d'elle un membre à part entière de la famille. Un petit membre certes, mais un membre quand même. Bon en attendant, elle perdait le fil de ses pensées. Le pari. Qui allait répondre? Le type aux cheveux verts ne semblait pas au courant donc ce serait surement Lara.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Mer 27 Juin - 4:38

Je l'avais bien dit, non ? Lara est tellement awesome que tout tourne autour d'elle, ohoh. Enfin, non, le « awesome », c'est pour Lena et son frère, parce que de toute façon, les Belschmidt sont tous géniaux. De la même manière que Lara est l'unique personne que l'on doit aduler sur cette terre. Tout du moins, on venait encore de lui prouver son importance au sein de l'univers. Non, c'est à peine exagéré. Rendez-vous quand même compte que, en moins d'exactement cinq minutes, elle allait répondre à deux questions de Shadd, éviter qu'Ethan ne se fasse, ou plutôt, ne tente, encore une fois, de se faire la malle, ignorer royalement Nano pour finir par répondre aussi à sa question à lui puis ensuite à celle d'Elysa.

- Et bien, pour ma part, je m'occupais du réseau des informations de notre famille à mon époque. Les vieilles habitudes sont tenaces vous savez. Excusez-moi si je vous ai offensé.

Son habituel sourire étira encore une fois ses traits. Ce type, il fallait s'en méfier. Il ne semblait pas aussi bête qu'il en avait l'air, avec ses cheveux verts. Quoi, je me répète ? Aucune idée, j'ai pas mon texte sous les yeux. Mais, réellement, le fait qu'il sache ce genre de choses ne l'enchantaient guère. Même si toute cette histoire n'avait été monté que pour un stupide pari, il fallait toujours se montrer prudent avec les inconnus. Et Shadd était un inconnu … aux cheveux verts. Ouais, ça a marqué l'esprit de Lara, ça. A croire que tous les gardiens de Tito ont décidé de former un arc-en-ciel. Entre Elliot, lui et le boss lui-même, on passait du bleu au vert en passant par le roux presque rouge. C'était impressionnant quand on savait qu'ils sortaient du siècle dernier.

-Mademoiselle ? N'êtes-vous pas trop jeune pour faire partie d'une famille ?


« Elysa est sous ma protection personnelle, elle ne fait pas, à proprement parlé et officiellement, partie de la famille. Bien que j'attende sa majorité avec impatience, cette petite a un très bon potentiel. »

En disant ces mots, Lara avait tourné son regard carmin vers l'adolescente qui semblait, pour sa part, quelque peu à côté de la plaque. Peut-être n'avait-elle même pas entendu la question. Mais elle lui pardonnait volontiers cette inattention, elle n'était, après tout, venu que pour ses cours, à l'origine, on ne pouvait donc pas lui reprocher de se désintéresser un peu du sujet initial de cette rencontre organisée.

- Le monde à beaucoup évoluer, *déjà qu'un gamin ridiculise notre famille*, mais bref, nous sommes venus pour quelque chose. À vrai dire, Tito ne m'a parlé que d'un pari à la bibliothèque avec des membres de la famille Bovino... Et d'une histoire de « rester tranquille »...Pourriez-vous m'expliquer, s'il vous plait ?

« Hm, disons que je devais simplement prouver à Tito que les Bovinos n'étaient pas tous, à en croire notre réputation, des idiots, même si ces mots riment très bien ensembles, je dois le reconnaître, en ramenant dans une bibliothèque des membres volontaires de la famille. »

Oui, vraiment, un pari totalement stupide. La fin meilleure encore, elle préféra la passer sous silence. Ça ne les regardait pas, de toute façon,. Les gâteaux au chocolat, c'était son truc à elle pas aux autres.

-Désoler de dire ça, mais moi je n'ai pas demandé à participer à ce "parie", je n'ai rien qui me retient, donc excusez-moi, mais je dois partir.


« Toi, tu te tais et tu restes à ta place ♥ »
répondit-elle sans se départir de son calme, le sourire toujours présent sur son visage, cette fois en direction d'Ethan.

Elle report son attention sur le gentleman, il fallait qu'elle rectifie son tir. Pour le « membres volontaires », le brun avait parlé à l'exact moment où il ne fallait pas.

« Lui mis à part, je n'ai forcé personne à venir. De toute façon, il était même là avant nous, alors cela tombait vraiment bien, non ? »


Il semblait ravi, vraiment, le pauvre. Non, mais, oh. Pour qui se prenait-il ? C'était elle la boss, et si elle lui ordonnait quelque chose, il n'avait aucune raison valable pour désobéir. Mais un peu de bonne foie, quoi ! D'accord, Lara était assez ouverte d'esprit pour comprendre qu'Ethan n'avait pas envie de rester, mais on devait se montrer soudés en présence de potentiels ennemis, sinon, ils avaient tôt fait de vous diviser encore plus que vous ne l'étiez déjà. Ce n'était plus de l'amusement, c'était de al stratégie. Il serait temps qu'ils en prennent tous conscience.

-Boss, un arrosoir additionnés à huit poissons rouges, ça donne quoi ?


Elle ne prit même pas la peine de se tourner vers lui et répondit comme si c'était la chose la plus évidente en ce bas monde.

« 9 crayons de couleur, Nano. »

Le « ta question était idiote » n'eut pas besoin d'être dit. Sérieusement, il pensait qu'elle ne pourrait pas répondre ? Cette énigme, si l'on pouvait appeler ça ainsi, était pourtant des plus enfantines.

"Qu'est-ce qu'on a gagné, Boss?"

Lara se détourna un instant du petit groupe pour venir s'appuyer contre une table proche. Elle dévisagea les autres avec malice, étouffant un léger rire. Ils étaient tous suspendus à ses et elle seule pouvait leur donner satisfaction. Sauf si il y avait eu un télépathe parmi eux. Mais aucune Margot n'était présente et à sa connaissance, aucuns d'entre eux ne savaient lire dans les pensées. Même pour Shadd, elle en était persuadée. Elle décida donc de faire durer le suspens.

« Ahah, ça, c'est un secret entre moi et Tito. »

Quoi ? Comment ça, c'est douteux ? Eyh, n'allez pas vous inventer des histoires, là ! Non, non, non. Je ne sais pas à quoi vous pensiez, et j'ai pas envie de savoir, mais il n'y a strictement rien entre Lara et le boss des Tomaso ! Enfin, si, mais ce n'est qu'un gâteau au chocolat, alors pas de quoi en faire tout un fromage. (Et paf ! Ça fait un gâteau au chocolat blanc. Fromage, chocolat, gâteau, vous saisissez ? Ok, c'est nul, je sors. )

« Cela m'étonne d'ailleurs qu'il ne vous ai rien dit, monsieur Volfield, je pensais qu'il en aurait parlé. Au moins à celui qui le représenterait ! »

Mais bon, d'un autre côté, ça l'arrangeait. Elle allait pouvoir profiter un peu de cet environnement et de tous ces gens. Il devait surement y avoir quelque chose d'intéressant à faire, surtout avec Lara. Elle coula un regard vers Elysa et devina à sa mine soucieuse que quelque chose la tracassait.

« Oh ! Désolée, Elysa. Je pense que tu peux travailler pour ton exposé, maintenant. »

Bon, par contre, après ça, il allait falloir qu'elle surveille un peu plus Ethan. Il aurait tout à fais été capable de les abandonner lâchement en prétextant que, lui aussi, il avait du travail. Bien qu'elle n'était pas sure que « dormir » fasse partie de la rubrique « travaille ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   Jeu 5 Juil - 1:13

    « Elysa est sous ma protection personnelle, elle ne fait pas, à proprement parlé et officiellement, partie de la famille. Bien que j'attende sa majorité avec impatience, cette petite a un très bon potentiel. »

    Intéressante situation. Ainsi donc Lara attendait que la majorité de cette petite fille... Il faut dire qu'elle avait de l'avenir, non mais regardez moi ce visage ! Quoi ? Elle n'a pas voulut dire ça ? Diantre, c'est fort ennuyant dans ce cas. Il fallait être sacrément impressionné pour attendre la majorité de quelqu'un. Elle devait avoir de bonne capacité pour avoir tapé dans l'oeil de la boss des Bovino. Enfin, ce n'était pas le moment de parler de cela. Ils étaient tous réunis pour ce mystérieux pari nimbé d'une épaisse brume. Shadd ne put résister à la tentation de demander plus de détails. Il faut dire qu'en fait, Tito lui avait formellement interdit de poser des questions sur ce que gagnerai le gagnant du pari à Lara ou aux Bovino, comme s'il devait être le seul à ne pas être au courant. Généralement, quand il faisait cela, c'était pour que notre Gentleman ne lui coupe pas l'herbe sous les pieds. Je m'explique, Tito était un homme assez bavard avec ses hommes, sur tout, absolument tout. Et il est arrivé que quelquefois, à cause d'une information mal placé révélé par le roux, que Shadd en profité pour arriver à ses fins avant lui... Si vous voyez ce que je veux dire. Oui, je parle bien de femme et par « arriver à ses fins » je parle de... Hein ? J'ai pas le droit ? Alors excusez-moi d'avoir parlé de... Oups, Haha, pardon, j'allais dire sex.

    Bref, Tito avait sûrement parié un rencard avec elle. D'un autre côté, ce n'était pas très intelligent. Il était quasiment certain que Lara, la chef, allait réussir à faire venir des Bovino dans une bibliothèque. La récompense devait être toutes autre chose... Sauf si c'était cette Lara qui voulait un rencard, là cela aurait était plus logique.

    « Hm, disons que je devais simplement prouver à Tito que les Bovinos n'étaient pas tous, à en croire notre réputation, des idiots, même si ces mots riment très bien ensembles, je dois le reconnaître, en ramenant dans une bibliothèque des membres volontaires de la famille. »


    Sa réponse n'était pas claire du tout, ça éveillait encore plus la curiosité de l'assemblée et surtout de Shadd. Quel intérêt Tito avait pour cette fille ? Les choses importantes pour cet homme était la famille, la bouffe et les femmes. Cette fille était un cordon bleu ? Peu probable, généralement, les chefs sont assez mauvais en cuisine, hormis Tito, évidemment.

    Plongeait dans son débat intérieur, Shadd sursauta légèrement quand le dénommé Ethan prit la parole en se levant :

    Désoler de dire ça, mais moi je n'ai pas demandé à participer à ce "parie", je n'ai rien qui me retient, donc excusez-moi, mais je dois partir.

    Si la réaction de Lara fut un peu surprenante :

    « Toi, tu te tais et tu restes à ta place ♥ »

    La réaction spontanée et presque instinctive de leur Gardien du Nuage fut très déconcertante. Il se rassit donc aussitôt. Seule une personne ayant vécu des choses horribles réagirait comme cela.

    « Lui mis à part, je n'ai forcé personne à venir. De toute façon, il était même là avant nous, alors cela tombait vraiment bien, non ? »


    Shadd hocha la tête, elle avait un bon sens de la répartie.

    - Mais, vous savez, venant d'un Gardien du Nuage, cette attitude est tout à fait normal. Inutile de lui en tenir rigueur.


    Il devait bien cela au Primo Gardien du Nuage des Tomaso, mais ça c'est une autre histoire. Pour mieux comprendre, le Gardien du Nuage qu'avait engagé Tito avait, en quelque sorte, sauvé la vie à Shadd, il lui était donc redevable... Bref, ce n'est pas le moment de parler de cela. Shadd se tourna vers Ethan qui cachait un petit air de mécontentement.

    - Sachez que nous n'en aurons pas pour longtemps, si vous voulez bien patienter jusque là.

    À peine avait-il terminé sa phrase que... Le neko-cosplayer... Demanda avec un sérieux prodigieux :

    -Boss, un arrosoir additionnés à huit poissons rouges, ça donne quoi ?

    Et ils s'étonnent que leur famille ait mauvaise réputation. Malgré cela, Lara répondit sans daigner lancer un regard à ce... garçon :

    « 9 crayons de couleur, Nano. »

    Il s'appelait donc Nano. Plus important, Lara comprenait son langage. Ce Nano était de tout de même bizarre, en noire avec des membres de chats, sûrement des accessoires très réaliste. Il ne put s'empêcher de lui poser cette question :

    - Vous aimez les chats ?


    Oui, question idiote, limite absurde. Mais c'est juste que Shadd n'aimait pas les animaux. Souvenez vous, un animal c'est poilu, ça pue et ça sert de nourriture à Elliot. Trois caractéristiques impardonnablement déshonorante.
    Elysa prit la parole.

    "Qu'est-ce qu'on a gagné, Boss?"

    Cette petite avait posé LA question. Tous les regards se tournèrent vers Lara et Shadd. Celui de Shadd se tourna vers Lara ce qui eux pour effet de rediriger les yeux de tout le monde sur la boss de Bovino. Elle fit longuement durer le suspens, on aurait dit qu'elle y prenait du plaisir. Ensuite, d'un air enjoué elle avoua :

    « Ahah, ça, c'est un secret entre moi et Tito. »

    C'était clair, il se passait réellement quelque chose entre ses deux là.

    « Cela m'étonne d'ailleurs qu'il ne vous ai rien dit, monsieur Volfield, je pensais qu'il en aurait parlé. Au moins à celui qui le représenterait ! »

    Toujours persuadé que Lara était l'une des cibles potentiels de son Boss adoré, il décida de faire tout ce qu'un bon ami ferait en pareil situation, le descendre.

    Vous savez, Tito est un véritable paresseux. La plupart du temps il ne donne que le strict minimum des informations sur une mission. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai faillit me faire tuer à cause de sa bouche trop fermée.

    Après ses élogieuses paroles, Lara fit signe à Elysa qu'elle pouvait continuer ses études. Elle était étudiante donc. Cela n'enlevait rien à son charme, bien au contraire. Alors, avec son élégance naturelle il se tourna vers elle :

    - Qu'étudiez vous ? L'art ? Les langues ?


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vous savez vraiment lire ? [Privé Bovino]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vous savez jouer à Tetris ???
» suis je trop gentille ?
» Avorterez-vous si vous savez que votre enfant est malformé?
» BILLIE-LOU ϟ ❝ vous savez quoi? j'aime être désirée et surtout harcelée ❞
» E. Rebecca Daniels. Vous avez vraiment besoin que je vous fasse un dessin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn Origins :: ► Lieux Spécifiques :: ● Italie-